Comment s’y retrouver parmi tous les bridons-licols synthétiques proposés sur le marché ?

On vous propose quelques critères pour vous aider à choisir votre bridon licol en synthétique.

 

La qualité des matériaux

Le BioThane

Le matériau synthétique de référence sur les bridons-licols prévus pour l’équitation d’extérieur, c’est le BioThane. 

BioThane est un nom commercial (comme Nylon, Gore Tex…) d’une marque américaine, pour désigner une sangle en nylon entourée de copolymère. Le mot est passé dans le langage courant : il a perdu ses majuscules et on voit souvent la mention » biothane ».

Selon la marque, elle utilisera le vrai BioThane, ou un simili. Certains simili biothane ont eux aussi des noms : c’est le cas du BioTack par exemple, qui est BioThane, version T de T.

Chez Haizum, nous utilisons également un simili biothane.

Le simili biothane que nous utilisons : une alternative moins chère, mais tout aussi qualitative ! 

Pour les critères concernant le BioThane ou ses équivalents : le matériau doit être souple, mais pas trop. Trop souple, il perd de sa tenue. Mais il doit néanmoins pouvoir épouser les formes de la tête du cheval.

Dans tous les cas, le biothane doit être suffisamment lisse,  avec des angles non saillants, pour ne pas irriter la peau du cheval. (Quand vous passez votre doigt sur les bords, ça doit rester agréable)

La Bouclerie

Vaste sujet : il existe pratiquement autant de fabricants de boucleries, que de fabricants de matériel équestre ! Chaque marque a ses préférences et ses partis-pris.

Les matériaux couramment utilisés sont l’acier inoxydable, encore appelé inox, ou encore le laiton nickelé. 

Comme pour le biothane, les boucles ne doivent pas avoir d’arêtes tranchantes, ou quoique ce soit qui puisse venir à terme irriter la peau.

Dans le choix de la bouclerie, les mousquetons ont leur importance, notamment les mousquetons amovibles au niveau de la sous-gorge : on retrouve plusieurs types de mousquetons comme les mexicains, les targette, ou les mousquetons plats.

 Les mousquetons mexicains présentent une petite “queue”, et c’est mieux d’éviter les mousquetons mexicains sur les fermetures de sous-gorge par exemple.

Les mousquetons dits “à targette avec émérillon” ont une forme assez biscornue, et ne présentent pas de côté plat pour le cheval. 

Mousquetons à targette avec émérillon

A notre sens, c’est un détail, mais c’est pourquoi on vous préconise plutôt de choisir des mousquetons plus plats, qui sauront davantage se faire oublier par votre cheval.

 

 

La Doublure

Un bridon-licol avec une doublure sera toujours plus confortable pour le cheval. On retrouve généralement les doublures sur la têtière, le frontal, et le dessus de la muserolle.

La têtière, parce que c’est cette pièce qui porte le poids du bridon licol, et la seule largeur de biothane (16 mm le plus souvent !) n’est pas suffisante pour répartir confortablement les pressions.

La muserolle, car le contact est bien plus présent sur la partie haute : même si elle est rarement serrée sur les bridons-licols, la transpiration peut venir irriter la peau avec le frottement du biothane contre elle. Avec une doublure, on s’évite ces désagréments.

Le frontal sera toujours plus confortable doublé : son rôle est d’empêcher le bridon de reculer, et il est donc en contact prolongé avec la peau du cheval.

 

La têtière

Un critère de choix : anatomique ou droite ?

une forme droite n’est pas nécessairement une mauvaise têtière. Il vaut toujours mieux une têtière droite doublée, qu’une têtière uniquement composée de lanière de biothane.

Une forme anatomique non adaptée à la tête de votre cheval peut aussi être un mauvais choix, si la forme n’épouse pas les oreilles de votre cheval. 

Chez Haizum, nous avons travaillé notre découpe d’oreilles, et nous espérons qu’elle conviendra à votre cheval.

la têtière Haizum

Les Détails

Le diable est dans les détails, et ce sont les petites finitions qui feront la qualité globale du bridon-licol.

Chez Haizum, nous avons protégé les boucles de réglages, au niveau de la muserolle, et de la sous-gorge, afin de les éloigner de la peau du cheval.

Nous avons fait nos finitions de doublure, en évitant les angles droits : certaines marques utilisent des matériaux pour les doublures qui sont “rectangulaires”, notamment à la têtière et à la muserolle.

Ces doublures peuvent présenter des angles droits potentiellement en contact avec la peau du cheval. Si la plupart du temps, il ne se passe rien, certains chevaux pourraient être irrités sur le long terme, à cause de cet angle droit qui viendrait agresser leur peau.

une petite protection derrière la boucle de réglage de la muserolle, un petit confort en plus !

En espérant que ces quelques critères vous aident dans votre futur choix !